Les conférenciers

Gerard MILLER, psychanalyste et homme de medias
Psychanalyste, professeur à l'université, écrivain, chroniqueur à la radio et à la télévision française, il est le frère cadet du psychanalyste Jacques-Alain Miller, gendre et légataire intellectuel de Jacques Lacan. Comme lui, il se réclame de la pensée de Freud et de Lacan. Il est membre de l'Ecole de la cause freudienne et a publié plusieurs livres ayant pour thème l'histoire, la politique ou la psychanalyse. Il est connu du grand public pour être chroniqueur de Laurent Ruquier à la radio et à la télévision (France 2) et fut chroniqueur dans l'émission Vivement dimanche de Michel Drucker. Il fut maître de conférences en science politique à l'université Paris-VIII puis professeur au département de psychanalyse de cette même université. Il a un doctorat de philosophie et un doctorat d'Etat en science politique.
Aldo NAOURI, pedopsychiatre
Pédiatre formé à la psychanalyse et brillant conférencier, il est l'auteur de nombreux essais et accumule les best-sellers comme "Les filles et leurs mères" et plus récemment "Adultères" ou encore "Eduquer ses enfants, l'urgence d'aujourd'hui" dont il était venu nous parler en 2010. Il a publié en 2011 "Les Belles-Mères" chez Odile-Jacob où il jubile à bouleverser les idées reçues et les habitudes confortables. Il a exercé la médecine d'enfants pendant 40 ans, autant dire qu'il sait ce qu'il écrit.
Paul BALLANFAT, philosophe
Docteur en philosophie, maître de conférences en études turques et persanes à Lyon 3, actuellement détaché à l'université Galatasaray d'Istanbul, écrivain (« Ruzbekhan, le dévoilement des secrets »), orateur charismatique et libertaire décomplexé, il est l'un des spécialistes français du soufisme et de l'Islam traditionnel et fait le lien entre le Sacré et la philosophie (Hegel, Heidegger, Levinas) qu'il enseigne avec jubilation. Il poursuit actuellement plusieurs séminaires sur Nietzsche. C'est un fin connaisseur de Heidegger et de Derrida et plus généralement des philosophes du XX° siècle
Etienne BIMBENET, philosophe
Agrégé de philosophie et ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, il est actuellement professeur à l'Université Lyon 3. Spécialiste de philosophie contemporaine et sciences humaines, il a publié "Le problème anthropologique dans l'oeuvre de Merleau-Ponty" dans lequel il nous explique que Merleau-Ponty embrassait l'ensemble des sciences sociales (psychanalyse, sociologie, anthropologie) afin de mieux servir sa réflexion philosophique. Il s'inscrit d'ailleurs dans cette lignée et sa recherche comme son discours sont eclectiques et profondément lumineux. Il a écrit un ouvrage qui a eu un grand retentissement "Cet animal que je ne suis plus" sur la conscience animale.
Claude BIRMAN, philosophe
Agrégé de philosophie, professeur de Chaire Supérieure de philosophie à Paris en classes préparatoires et directeur de programme au Collège International de Philosophie, cet éminent spécialiste du judaïsme est un ancien élève de Levinas et un pédagogue exceptionnel auquel aucune problématique philosophique même complexe n'échappe. Il a écrit "Caïn et Abel aux origines de la violence". Il est aussi Maître de conférences à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et au Collège d'Etudes Juives de l'Alliance Israélite Universelle.
Gregoire BOUQUEREL, philosophe
Professeur de philosophie à Valence, professeur de théâtre en Lycée depuis 2007, diplômé de l'Institut international de yoga (1994), il recherche dans la philosophie sa puissance d'éclairage du réel et de la vie. A la recherche d'une philosophie humaine, personnelle, sensible qui aide à mieux vivre et à explorer la richesse du réel, il s'intéresse à tout ce qui touche l'homme de près et se rattache à ce qu'on appelle la philosophie morale. Ses auteurs de référence sont des philosophes humanistes et personnalistes : ROUSSEAU avant tout, ALAIN, MONTAIGNE, René GIRARD, Jacques ELLUL. Pour comprendre le lien entre la philosophie et le théâtre, il tente de saisir la complémentarité entre la construction d'une pensée par la philosophie et son incarnation par la théâtre. 
Roger BRUNOT, philosophe
Agrégé et docteur en philosophie, il enseigne depuis 8 ans au lycée et à l'université Lyon 3. Il est un brillant spécialiste de l'oeuvre de Merleau-Ponty et de la question des rapports réel/imaginaire qu'il évoquera dans un livre à paraître en 2013. Il a publié une dizaine d'articles sur Merleau-Ponty, sur la politique ou sur la philosophie de l'art dans différentes revues comme la Revue Philosophique de la France et de l'Etranger aux PUF ou la revue Philosophie aux éditions de Minuit.
Malek CHEBEL, psychanalyste et philosophe
Malek Chebel est un anthropologue des religions et philosophe algérien qui étudié en Algérie, puis en France à Paris, où il a également étudié la psychanalyse, activité qu'il a un temps exercée. Il a enseigné dans de nombreuses universités à travers le monde.

Essayiste, auteur d'ouvrages spécialisés sur le monde arabe et l'islam et créateur de l'expression «l'islam des Lumières», il tient des conférences dans de nombreux pays d'Europe et d'Afrique, et travaille à une vaste enquête sur l'islam dans le monde. Il est connu pour sa réflexion sur l'islam, sa culture, son histoire, sa vie intellectuelle, son érotisme ainsi que pour ses prises de position publiques en faveur d'un islam libéral et d'une réforme de l'islam incluant certains aspects positifs de la modernité politique.

L'oeuvre prolifique de Malek Chebel, nourrie de son triple bagage d'historien, de psychanalyste et d'anthropologue est principalement consacrée à la défense de la liberté sous toutes ses formes, liberté politique, liberté de pensée, de vivre et d'aimer, et de sa place dans l'islam et la culture musulmane. Déclinée comme objet de perception, de construction, de pratique, la liberté guide la réflexion de Malek Chebel pour travailler sur le corps, le désir, l'amour, les relations entre les sexes, mais aussi la tolérance, l'engagement politique, le don Il a rédigé plusieurs préfaces, dont celle du Coran traduit par Edouard Montet. Cette préface est consacrée à la nouvelle méthodologie d'interprétation du Coran. Malek Chebel a pris des positions fortes pour prôner ce qu'il considère être un islam moderne. Qu'il s'agisse du voile qui est d'après lui un sujet « secondaire », - ce qui ne l'empêche pas de qualifier cette revendication de « régression » -, qu'il s'agisse encore du besoin de traiter les problèmes entre les hommes par les hommes eux-mêmes, et non par le recours à la religion, au nom de Dieu, ou en invoquant le nom de Dieu.
Albert CICCONE, psychanalyste
Psychologue, psychanalyste à Vienne, professeur de psychopathologie clinique à l'Université Lumière-Lyon 2, il est un spécialiste de la psychopathologie de l'enfant. Il a notamment écrit : "La tyrannie chez l'enfant porteur de handicap, Psychanalyse du lien tyrannique", et "Honte, culpabilité, traumatisme » en collaboration avec Alain Ferrant.
Joel CLERGET, psychanalyste
Psychanalyste, formateur, écrivain, il enseigne à Lyon et anime des séminaires de lecture de textes psychanalytiques. Membre praticien de la Société de Psychanalyse Freudienne, il a publié récemment « Vivre l'ennui, à l'école et ailleurs » et travaille sur la question de l'écriture dans son rapport à l'?uvre d'art et à la scène. Il mène une réflexion très éclairante sur la notion de deuil. Ce brillant orateur sait mettre à portée des profanes tous les arcanes de la psychanalyse. Il a publié en 2010 « Comment un petit garçon devient un papa ? ». Tous ses exposés chez les Apprentis Philosophes sont des événements.
Andre COMTE-SPONVILLE, philosophe
Philosophe rationaliste, matérialiste et humaniste, il propose une sagesse pour notre temps. Il fait référence à Epicure, à Montaigne et à Spinoza, et se sent proche de Lévi-Strauss et de Marcel Conche. Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, agrégé de philosophie, il fut longtemps maître de conférences à la Sorbonne. Il n'enseigne plus mais écrit et donne quelques conférences. Auteur de très nombreux best-sellers dont Traité du désespoir et de la béatitude, L'amour la solitude, Le bonheur désespérément, Petit traité des grandes vertus, et plus récemment La Sagesse des Modernes. Il a publié en 2006 L'esprit de l'athéisme et en 2008 Du corps.
Roger-Pol DROIT, philosophe et editorialiste
Journaliste, chercheur au CNRS, enseignant et écrivain, collaborateur au Monde des livres, il est également l'auteur d'ouvrages de philosophie ayant rencontré un grand succès auprès d'un large public, en particulier 101 expériences de philosophie quotidienne et plus récemment Petites expériences de philosophie entre amis. Son livre Maîtres à penser, 20 philosophes qui ont fait le XXe siècle est un ouvrage de référence. Chaque jeudi dans le Monde des Livres il publie un éditorial d'une magnifique sagacité et d'une grande clairvoyance. Sa plume alerte et subtile, son intelligence pédagogique font de cet écrivain prolifique un merveilleux passeur de la philosophie et sa venue chez les AppPhilo cette année est un grand privilège.
Anne DUFOURMANTELLE, psychanalyste et philosophe
Docteur en philosophie (Sorbonne) et diplômée de la Brown University, elle donne un séminaire à l'Institut des Hautes Etudes en Psychanalyse à l'Ecole Normale Supérieure. Philosophe et psychanalyste, elle a publié La Femme et le sacrifice dont elle est venue nous parler à Vienne et plus récemment Eloge du risque et Intelligence du rêve. C'est un privilège pour les AP de recevoir une intellectuelle à la pensée si sensible et si en phase avec son temps.
Jean-Noel DUMONT, philosophe
Professeur agrégé de philosophie, enseignant en classe préparatoire à l'externat Sainte-Marie à Lyon et directeur du Collège Supérieur, cet éminent spécialiste de l'oeuvre de Pascal et de toutes les philosophies de l'Antiquité grecque est un ancien élève de Deleuze dont il a surtout retenu l'art oratoire. Il a publié des ouvrages de référence sur l'« Apologie de Socrate », les « Pensées » de Pascal et plus récemment Charles Péguy (« Péguy, l'axe de détresse »). Il met son solide sens de l'humour au service d'un argumentaire en général incontestable. Comme un fil rouge chez ce philosophe impatient, l'exigence de justice, la dignité de l'homme, le refus de la compromission...
Docteur Serge DUPERRET, anesthésiste-réanimateur
édecin anesthésiste, il dirige le service de Réanimation chirurgicale et de Surveillance continue chirurgicale de l'hôpital de la Croix-Rousse à Lyon, où il a notamment à sa charge les opérations liées aux greffes d'organes. Les multiples aspects de sa fonction le poussent à des questionnements philosophiques sur l'éthique médicale et plus particulièrement celle liée à la greffe d'organes. Il mène actuellement une réflexion sur le concept de sacrifice en lien avec la maladie.
Roland FAVIER, philosophe
Professeur agrégé de philosophie, enseignant en classes préparatoires à Grenoble et à Valence, il est un exceptionnel connaisseur d'Aristote et des philosophes les plus complexes du XX° siècle (Husserl, Heidegger, Wittgenstein, Derrida). Cette inquiétude philosophique authentique et puissante, très tournée vers l'étude du langage, lui permet d'innombrables perspectives vers la psychanalyse (Lacan) ou les philosophes de l'histoire et de la mémoire (Ricoeur, Fukuyama). Il faut savoir lire en creux les non-dits métaphysiques dans les discours de ce pédagogue rare et exigeant.
Alain FERRANT, psychanalyste
Professeur émérite de Psychopathologie clinique à l'Université Lumière-Lyon 2, psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris et auteur d'un certain nombre d'ouvrages qui portent tant sur les conduites d'emprise que sur le sentiment de honte (il a publié notamment "Honte, culpabilité, traumatisme" en 2008) Alain Ferrant est très brillant orateur. Il a participé, comme co-auteur, à la rédaction du Manuel de psychologie et psychopathologie clinique, dirigé par René Roussillon. Il travaille régulièrement à deux voix et à deux plumes avec son ami Albert Ciccone. Il s'intéresse particulièrement au champ de la création littéraire, à travers des auteurs comme Céline, Maupassant, Rimbaud et Blaise Cendrars.
Eric FIAT, philosophe
Titulaire de l'Agrégation et du Doctorat de philosophie, il est maître de conférences à l'université de Marne-la-Vallée où il dirige le mastere de philosophie pratique, option éthique médicale et hospitalière. Il consacre ses cours de philosophie à l'Ethique à Nicomaque d'Aristote, aux Fondements de la métaphysique des m?urs de Kant, et s'intéresse plus généralement à l'éthique : le mensonge, l'angoisse, la gratuité, la pudeur. C'est un orateur drôle et libéré dont les conférences chez les Apprentis Philo ont un énorme succès.
Christian GODIN, philosophe
Philosophe, maître de conférences de philosophie à l'université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand depuis 1999 après avoir enseigné une vingtaine d'années en lycée, il est le rédacteur en chef de la revue Cités et l'auteur d'une quarantaine d'ouvrages parmi lesquels Négationnisme et totalitarisme, La Fin de l'humanité, Dictionnaire de philosophie, Le Triomphe de la volonté (Champ Vallon, 2007), Le Racisme La Haine de la nature et La Psychanalyse pour les Nuls. Dans la même collection, Christian Godin avait publié une Philosophie pour les Nuls. Il travaille actuellement à une Encyclopédie philosophique, thèmes et notions ainsi qu'à un triptyque consacré à l'identité, à la justice mondiale et à l'environnement.

Voir sa bio personnelle faite par lui sur http://www.christian-godin.com/prog/base.php?destina=biographie
Roland GORI, psychanalyste
Psychanalyste à Marseille où il enseigne la psychopathologie clinique à l'université, il est l'auteur de nombreux ouvrages dont De quoi la psychanalyse est-elle le nom ? et L'Empire des coaches. Roland Gori est célèbre pour avoir lancé « l'Appel des appels », mouvement créé fin 2008 et soutenu par des dizaines de milliers de signataires. Le mouvement ne se contente pas de faire écho aux diverses revendications issues du malaise social, son organisation se donne pour objectif d'avoir une approche transversale des problèmes sociaux et politiques révélés par les pratiques professionnelles. En ce sens, l'ADA travaille avec d'autres organisations comme le Réseau Education Sans Frontières, Sauvons l'Université, Sauvons la Recherche, Sauvons l'Hôpital public, ou le Syndicat de la magistrature.
Etienne GRUILLOT, philosophe
Professeur agrégé de philosophie à Dijon, il a écrit pour France-Culture les chroniques de l'émission « La vie comme elle va » plébiscitées par les auditeurs et éditées au Seuil. Méditations vagabondes qui contiennent le dedans et le dehors des choses et des êtres, elles parlent de l'ailleurs à défaut de parler d'ailleurs. Gruillot est un philosophe contrasté et sensible, un philosophe de la vie de tous les jours, des instants qui viennent, de ce qui arrive et de qu'on entend et de tout ce qui pourrait paraître anodin à quoi il cherche à donner du sens. Il a publié récemment « Faut-il tolérer toutes les idées ? ». Excellent orateur, il sait mettre la philosophie à la portée de tous avec un grand talent pédagogique empreint de simplicité...
Annik HOUEL, sociologue
Professeure de psychologie sociale à Lyon 2, spécialiste de la question du sexe et du genre, ses travaux s'intéressent en particulier à la relation mère-fille dans ses enjeux psychologiques et sociaux mais également aux homicides conjugaux dont les femmes sont les principales victimes. Par ailleurs, elle a publié à partir d'une étude de la collection Harlequin, « Le roman d'amour et sa lectrice ». D'un point de vue anthropologique et sociologique, sa réflexion sur le partage des tâches porte sur la situation actuelle des femmes et éclaire les origines de ce mépris ordinaire dont elles font encore trop souvent l'objet, en dessinant une histoire de la misogynie.
Gregoire INGOLD, comedien et metteur en scene
Comédien et metteur en scène, actuellement en résidence au Théâtre des Amandiers à Nanterre, il est un fin connaisseur de la philosophie en rapport avec le théâtre et collabore depuis de nombreuses années avec le philosophe Alain Badiou dont il a monté "Ahmed philosophe" à la Cartoucherie de Vincennes. Grégoire Ingold est conu du public viennois pour avoir été au début des années 2000 en résidence au Théâtre de Vienne.
Son expérience inégalable, son immense talent, sa "présence" font de notre "expérience dramatique" un moment important de cette année de philo
Axel KAHN, geneticien, chercheur et philosophe
Il vient de quitter la présidence de l'Université Paris-V Descartes et s'est lancé dans un périple à pied de 1600 km à travers la France pour entrer en contact "avec des gens enracinés". C'était le très ancien projet de ce randonneur passionné. Nous le retrouverons après la parution de son prochain livre.

Il est l'un des grands intellectuels de notre temps. Fondateur de l'Institut Cochin et directeur de recherches à l'Inserm, il publie depuis de nombreuses années des ouvrages consacrés à l'éthique de la recherche et à la philosophie du monde vivant. Il a fait paraître le best-seller « L'Homme, le Bien, le Mal, une morale sans transcendance » (entretiens avec le philosophe Christian Godin) et maints ouvrages qui interpellent la foi et la morale à l'aune de la science et de la technique. La question éthique est un fil rouge dans son ?uvre et dans sa réflexion.
Julien LAMY, philosophe
Chargé de cours à la Faculté de Philosophie de Lyon 3, ses recherches actuelles proposent, à partir d'une interrogation renouvelée sur les rapports la raison et l'imaginaire chez Bachelard, d'expliciter sa philosophie disséminée / dispersée. Il a publié une quinzaine d'articles dans des revues en France et à l'étranger, et a codirigé avec Gilles Hieronimus la publication d'un volume collectif sur Bachelard. Il anime régulièrement un atelier philosophique à la Médiathèque de Romans.
David LE BRETON, anthropologue
Professeur à l'Université de Strasbourg, membre de l'Institut universitaire de France et chercheur au laboratoire Cultures et Sociétés en Europe, anthropologue et sociologue, il est spécialiste des représentations et des mises en jeu du corps humain qu'il a notamment étudiées en analysant les conduites à risque. Il est l'auteur de nombreux ouvrages de référence : Une anthropologie des voix ; Eloge de la marche ; Anthropologie de la douleur.
Michel MAFFESOLI, sociologue
Membre de l'Institut Universitaire de France, professeur de sociologie à la Sorbonne et titulaire d'une chaire à Paris-Descartes, il est l'un des grands intellectuels de notre temps. Ancien élève de Gilbert Durand, il aborde dans ses livres et ses séminaires l'imaginaire, la postmodernité, l'analyse du quotidien, le rapport entre esthétique et vie sociale, et comprend une critique de l'individualisme au regard des résurgences tribales, nomades et communautaires contemporaines. Il construit sa sociologie en s'interrogeant sur le rapport que nos sociétés entretiennent avec la temporalité. Ses ouvrages peuvent être vus comme un incessant travail d'interprétation du rapport au présent et à l'immédiat, lequel lui semble un des marqueurs principaux d'une époque « postmoderne ». Docteur honoris causa de plusieurs universités étrangères, il a reçu en 1992 le grand prix des Sciences Humaines de l'Académie Française pour son livre La transfiguration du politique. Il vient de publier "Homo eroticus".
Jacques MARBLE, psychanalyste
Psychanalyste à Lyon, membre de l'APJL (Association de Psychanalyse Jacques Lacan)lacanien critique à force de savoir-faire, longtemps psychiatre des Armées, il s'est trouvé confronté à la question du traumatisme pendant la Guerre du Golfe, sujet sur lequel il a donné un remarquable exposé en 2008 pour le compte des Apprentis Philosophes. Spécialiste des écrits de Freud sur le traumatisme de guerre, il a aussi fréquenté les ?uvres de Primo Levi et Jorge Semprun, pour en dégager une portée plus générale. Sa longue expérience de clinicien et sa sagesse naturelle ont su le consoler de toutes les psychanalyses et son art oratoire humble et délié met à la portée de tous les grands principes fondateurs.
Jean-Philippe PIERRON, philosophe
Professeur agrégé et doyen de la faculté de philosphie de Lyon 3, il travaille sur l'éthique générale et le statut de la vérité morale. Il s'inscrit comme un spécialiste d'« éthique et santé », domaine pour lequel il donne cours, colloques et conférences. Sa préoccupation théorique porte sur la santé envisagée essentiellement sous son aspect éthique (le lien entre santé et bonheur). Il a publié en 2003 « On ne choisit pas ses parents. Comment penser la filiation et l'adoption ? » dans lequel il traite de la question de la filiation. Il mène actuellement un projet de recherches sur le concept de santé dans son histoire, ses transformations et sa traduction dans la pratique du soin. La place de la question spirituelle à l'époque contemporaine fait partie de ses préoccupations actuelles. Il a publié en 2011 Philosophie du soin.
Marie-Jean SAURET, psychanalyste
Psychanalyste, membre de l'Association de psychanalyse Jacques Lacan (APJL), professeur de psychopathologie clinique à l'université Toulouse-Le Mirail, il est l'auteur de La psychanalyse et Freud et l'inconscient dans « Les Essentiels » Milan. Il fait partie du comité de rédaction de la revue PSYCHANALYSE. Brillant orateur et pédagogue obstiné, il nous donne des exposés toujours réjouissants, ordonnés, pleins d'humour et de maitrise.
Daniel SIBONY, psychanalyste et philosophe
Docteur en mathématiques et en philosophie, il fut formé à la psychanalyse par Lacan et tente aujourd'hui de faire le lien entre les écrits de la Bible et la psychanalyse. Pour lui, « la Bible (et la question du religieux) est une affaire trop sérieuse pour être laissée aux religieux ». Il accomplit à la lumière de la psychanalyse un travail de relecture de la Bible dont il dit que « l'étude échappe au clivage entre croyance et incroyance». Son livre "Lectures bibliques" donne la parole au psychanalyste pour qui la Bible est aussi « une réplique de la psyché ». Il est l'auteur d'une abondante et passionnante bibliographie. Ce n'est dans tous les cas pas un psychanalyste comme les autres.
Antoine SPIRE, journaliste et sociologue
Journaliste de presse, de radio (23 ans de production à France-Culture), Antoine Spire est un humaniste passionné. Il a publié nombre d'entretiens avec les intellectuels les plus éminents comme J. Derrida (1999), J-P. Vernant (1999), E. Morin (2000), F. Guattari (2002), G. Steiner (2000), P. Bourdieu (2002)? Il a été directeur du département Recherche en sciences humaines de L'Institut National du Cancer et a publié en 2005 avec N. Martin Dieu aime-t-il les malades ?
Serge TISSERON, psychanalyste
Psychiatre et psychanalyste, ce polygraphe est de plus scénariste et dessinateur de bandes dessinées?. Très intéressé par le langage des images, il a écrit une « psychanalyse de Tintin » ; il a, d'autre part, mené une étude sur les effets produits par les images violentes sur les jeunes esprits puis, plus généralement, sur la prévention de la violence chez les jeunes enfants. Il s'est aussi penché sur les secrets de famille (après celui d'Hergé) et sur le sens de la honte ; il remet en cause la notion de « résilience » telle que les medias l'ont développée. Voilà un psychanalyste à l'affût des langages de son temps comme observateur et comme producteur.
Jean-Jacques WUNENBURGER, philosophe
Professeur agrégé de philosophie, ancien doyen de la faculté de philosophie à Lyon 3, il a publié de nombreux ouvrages dont L'Imaginaire ou Le Sacré dans la collection Que sais-je ? Toute son ?uvre est une réflexion et une mise en perspective de la notion de sacré. On ne peut s'intéresser à l'oeuvre de JJ Wunenburger sans se pencher sur celle d'Henri Maldiney et au-delà bien sûr Bachelard dont on peut dire qu'il est l'héritier et le continuateur.
Pierre ZAOUI, philosophe
Enseignant à l'université Paris VII-Diderot, Pierre Zaoui est membre du Centre international d'étude de la philosophie française et directeur de programme au Collège international de philosophie. Il a publié le best-seller "La Traversée des Catastrophes" en 2010 sur les moments de crise existentielle et vient d'ecrire un essai passionnant sur l'argent : "L'abstraction matérielle" (Ed. La Découverte) où il dénonce les postures habituelles (comme la moralisation de l'économie) et tente d'établir une philosophie de l'argent.
Pierre Zaoui est un philosophe qui raconte et qui dit "je", son discours est un discours riche, son argumentaire infaillible, toujours clair et savant. C'est un homme d'une rare simplicité, qui vous parle autant qu'il vous démontre. Philosophe de la fragilité, il vient de publier "La Discrétion ou l'art de disparaitre", qui propose de laisser une place aux autres et au monde en renonçant à la toute-puissance.
Les Apprentis Philosophes - Courrier : BP 363 38205 VIENNE CEDEX - contact@apprentisphilosophes.fr - Mentions légales